_____________________________________________________________________________________________________________________

L’Etat impose aux intercommunalités une limitation de l'augmentation de leur budget de fonctionnement de 1,2 % chaque année pendant trois ans, sous la forme d’une contractualisation gérée par les préfectures.

"Du rapport d’orientation budgétaire présenté au conseil communautaire en février, au budget prévisionnel voté par 73 des 129 conseillers le 28 mars dernier, ces éléments ont fait l’effet d’une douche froide. Fini l’emprunt de grande ampleur envisagé pour pouvoir investir massivement dans de grands projets, fini le format d’une intercommunalité comptant 1200 agents, probablement finis aussi de nombreux projets d’aménagement comme d’investissement…"

 

En savoir plus sur le site de "la Gazette"  Info

 ________________________________________________________________________________________________________________________

GAZETTE-15-LG1104-N124

 

_________________________________________________________________________________________________________________